Winding the Optics

Winding the Optics
Brand: Eccentric Pendulum
Product Code: CD
Availability: In Stock
Price: 10.00€
Ex Tax: 10.00€
Qty:     - OR -   Add to Wish List
Add to Compare

FR


Un peu de vigueur que diable ! En voilà. Avec Winding the Optics, les vigoureux gaillards d'Ec{c}entric Pendulum nous pondent ici un album digne des plus grands. Sorti après deux années de réflexion, il fait suite au premier EP du groupe, The Sculptor of Negative Emotions, les deux mis bout à bout pouvant s'écouter d'une traite sans que la jouissance ne s'étiole. Toujours dans une veine death (qui flirte plus qu'habilement avec le thrash) progressif et ardent, aux compositions plus techniques et furieuses que jamais. Laissez-vous entraîner dans un univers abstrus, chaotique, opaque, mais qui laisse tout de même une légère traînée lumineuse, pour que l'on puisse se laisser submerger dans les profondeurs, pour mieux étouffer. Les instruments sont ici bien équilibrés ; chaque mélodie, chaque rythme, est calculé au millimètre près. Le tout est peaufiné à l'extrême et on finit par se retrouver avec un album singulier et rationnel, jusqu'au ravissant artwork réalisé par Arun, le bassiste. Un ensemble obsédant et un brin tourmenté... Un chef-d'œuvre !

 

EN

 

A bit of strength, damn it! Here it is. With Winding the Optics, the vigorous guys from Ec{c}entric Pendulum are pounding out an album worthy of the best. Released after two years of reflection, it is following the first EP of the band, The Sculptor of Negative Emotions. The two records can be listened in one breath with no declining pleasure. Still in the same progressive and burning death metal veine (blended with clever thrash), compositions are more than ever technical and furious. Let yourself be carried away in an abstruse universe, chaotic and opaque, but nevertheless filled with a glooming light, that can better lead in suffocating depths. The instrumentation is well-balanced; each melody, each rythm, is well-calculated. Everything is extremely well-polished and we definitely have here a singular and rational album, until the delightful artwork made by Arun, the bassisst. A haunting and a bit tortured work... A masterpiece!

Powered By OpenCart
Social Alienation © 2014