Scribe
post-hardcore - Mumbai, Inde

À Mumbai, le metal bouge énormément. Scribe en est un bon exemple. Avec un hardcore teinté de gris pâle et de couleurs plus vives, les bonshommes lourds comme plusieurs rocs empilés les uns sur les autres n'ont pas fini de déplacer les montagnes ; d'ailleurs, ils commencent à peine cette tâche. Du chemin a été fait depuis la sortie du premier EP, Have Hard. Will Core. en 2006 : l'émotion et la touche Scribe étaient déjà présentes, mais le son a su s'étoffer et s'enrichir au fil des années. Preuve en est avec Confect., premier album du groupe sorti en 2008, où tous les genres se croisent et se tuent, où le lourd rencontre le léger, dans un ensemble des plus mélodieux et séduisants, faisant de Scribe l'un des porte-étendards de la scène metal indienne actuelle. Avec de furieux rythmes corpulents et confus, un énergumène frénétique au chant et quelques riffs bien ciselés, la discographie de Scribe ne pourrait être qualifiée par un seul adjectif ou une seule étiquette. À la veille de la sortie de son second album, Mark of Teja, Scribe se joint à Demonic Resurrection pour le festival Inferno se tenant en Norvège, suivi de quelques dates supplémentaires dans le pays. Et les choses ne s'arrangent pas, à la sortie de l'album, Scribe nous démonte la tête avec son hardcore qui n'en est plus vraiment, et où s'entrecroisent pêle-mêle grunge, rock, country, pop, ambient... Le tout baigné dans un humour déconcertant. Un cocktail que nous vous laissons découvrir dans notre boutique.

> Lire l'interview

> myspace.com/scribecore
CD/DVD
2010
Extraits

RSVP

Dum Hai Toh Aage Aah!

1234 Dracula


Clip vidéo

Dum Hai To Aage Aah!