Ec{c}entric Pendulum
progressive death/thrash - Bangalore, Inde

Non mais ! Comme si on en avait déjà pas assez reçu dans la gueule, voilà que les Indiens remettent ça. Et cette fois-ci, on a droit à du lourd, du technique, du ciselé bien comme il faut. Ec{c}entric Pendulum (dites EP, tout simplement) fondé à Bangalore en 2009, ne joue pas dans la cour des petits. Quand les membres viennent de groupes tels que Exctinct Reflections, Spitfire, Inner Sanctum ou encore Asylum... ça rigole tout de suite moins. On peut tout de suite parler d'une façon de death progressif ou technique, mais ça serait un peu trop simple. Avec leur premier EP, Sculptor of Negative Emotions, les bonshommes brassent un panel de genres et d'idées allant de la musique progressive au jazz, en passant bien sûr par toutes sortes d'émotions métalliques et hurlantes, ou encore légères et planantes. Le groupe attaque 2011 en lançant son premier album : Winding the Optics, toujours plus technique et concentré. Ecrit en pas moins de deux années, il s'avère être un sacré concentré de ce que le groupe a pu vivre, que ce soit sur scène ou non. Et puis, un groupe qui a partagé l'estrade avec Textures ou Amon Amarth et surtout qui a gagné le Metal Battle India (et la compétition était bien rude !), lui permettant ainsi de se produire pour la première fois en Europe au Wacken Open Air 2011, ça ne peut que promettre du bon pour les oreilles, non ?

> Lire l'interview

> myspace.com/eccentricpendulum
CD/DVD
2011
Extraits

De-Engineer the Prevalent

Become Me

Anonymous Existence (Instrumental)